Les Croisés

imprimante
Traduction
traduit de l'anglais (américain) par Michel Arnaud
Collection
Parution
Octobre 2010
ISBN
9782915727 241
Pages
800

L'avance d'une petite unité de l'énorme armée américaine, chargée de la propagande et du renseignement, du bocage normand en juin 1944 à l'Allemagne occupée, un an plus tard, tel est le fil conducteur des Croisés Les croisés, ce sont les quelques idéalistes, petits rouages de l'énorme armée américaine qui tentent de mettre en pratique ce qu'ils croient être le but de cette guerre : oeuvrer à la mise en place de la démocratie, débarrasser l'Europe du régime nazi, punir ses chefs, écarter ses soutiens, supprimer ses racines. Cette unité-là regroupe toute une palette de personnalités : arrivistes, combinards, affairistes, idéalistes plus ou moins naïfs, réfugiés allemands antinazi, et bons petits soldats qui ne se posent pas trop de questions. Les chefs militaires, qu'ils soient dotés d'un ego démesuré, ou qu'ils soient à la recherche d'avantages matériels bien concrets, sont parfaitement adaptés à la tâche qu'on leur a assignée : rétablir et maintenir l'ordre, permettre la reprise normale des affaires. Qu'importe si cela passe par le recyclage des comparses, sinon des chefs, nazis et collaborateurs, par le simple réétiquetage des organes du pouvoir et des structures sociales qui ont permis le nazisme et l'ont servi. Pourtant, tout au long de ce parcours, il ne manque ni d'hommes et femmes du peuple, intellectuels, militants, qui ont résisté ou qui ont eu le simple mérite de ne pas accepter, de ne pas hurler avec les loups, qui espéraient qu'une autre société pourrait naître au lendemain de la guerre. La première édition française des Croisés, avec une traduction de Michel Arnaud, date de 1950. Depuis il n'a pas été réédité.Lire la biographie de Stefan Heym