Les philosophes des Lumières

« Entends-tu le tonnerre ? Il roule en approchant... »

imprimante
Collection
Parution
Juin 2013
ISBN
9782915727388
Pages
144

Au XVIIIe siècle, en Europe, des intellectuels s’exercent, dans tous les domaines de la pensée, à la critique systématique : c’est le mouvement des Lumières. Né au siècle précédent au sein de la société hollandaise, se développant ensuite en Angleterre, il finit par se manifester sur tout le continent. C’est en France qu’il trouve sa forme la plus radicale. Les hommes de lettres prennent pour cible toutes les tares de l’Ancien régime : religion, superstitions, noblesse, royauté, justice, aucun des fondements d’un ordre social millénaire n’échappe à la plume acérée de leur logique, de leur révolte, de leur ironie dévastatrice.

Pourquoi leurs écrits, au lieu de rester circonscrits aux cénacles d’écrivains, ont-ils eu une telle résonance ? Quelles forces sociales économiques et politiques à l’oeuvre dans une société vermoulue expliquent ce bouillonnement intellectuel ?

Des décennies avant la Révolution de 1789, les philosophes des Lumières expriment et amplifient les espoirs de tous ceux qui contestent l’ordre féodal ; leurs idées deviennent le drapeau de la nouvelle société à naître. Voici Voltaire, Diderot, Rousseau et les autres…